Go to content Go to navigation Go to search

Je m'adapte

Satire énergique d’un immigré légal suisse vivant à Paris.

Extrait

Moi, je suis ouvert d’esprit, je n’ai pas de préjugés ! Il faut voir le positif, comme le négatif. Le négatif dans le positif, et le positif du négatif – donc c’est fabuleux – c’est bon à savoir. Plus tu vas dans un pays pauvre, plus tu es riche, et plus tu es riche dans un pays pauvre, plus tu t’amuseras. Moi, un truc que j’ai adoré, c’est le lancé de tee-shirt et bonbons par la fenêtre du bus climatisé – Fabuleux – Ils courent, ramassent le tee-shirt avec leurs petites mains. Un bonbon ça les rend si heureux – Extraordinaire, fabuleux – Ils sont prêts à se battre pour un bonbon, et ils se battent pour un bonbon ! Vous vous rendez pas compte… Cette leçon d’humanité, de vie ! Nos enfants, ils veulent des Playstation, des Nike Air, là-bas un bonbon les rend si heureux ! Nous sommes pourris et pervertis par notre système de consommation – Pas eux ! – C’est ça l’avantage de la pauvreté : on reste simple…

On en parle…

voir également téléchargements ci-contre…

” Un certain «étroit» d’esprit “, Marc Demierre in 24 heures du 19 janvier 2005

” Haro sur l’étroitesse d’esprit “, Claude Bédat in La Presse Riviera Chablais du 29 septembre 2004

” Jeux innocents de mots qui ne le sont pas “, Nina Brissot in Le Régional du 4-5 novembre 2004

” Soltermann Humoriste maudit “, Anne-Sylvie Sprenger in L’Hebdo du 15 juillet 2004

Equipe de réalisation

Soutiens

autoproduction